Ici – s ce que l’armée indienne et la Force aérienne sont confrontés dans le glacier de Siachen

Ici - s ce que l'armée indienne et la Force aérienne sont confrontés dans le glacier de Siachen

L’extrait suivant du livre de Nitin Gokhale ‘Beyond NJ 9842: La Saga Siachen »décrit les événements d’une opération spectaculaire en 1990 réalisée par l’Airforce indienne et l’armée au glacier de Siachen, ainsi que les conditions difficiles qu’ils doivent survivre chaque jour .

3ème Juin 1990: Deux hélicoptères Cheetah de l’Indian Air Force (IAF) sont sur un entretien d’air régulier courir vers le glacier de Siachen. Comme cela a été le sous-programme à cette époque — six ans dans l’opération Meghdoot — les premières navettes étaient Amar et Sonam messages, les deux plus hauts héliports sur le glacier de Siachen, situé à une altitude supérieure à 20.000 pieds dessus du niveau moyen de la mer.

Flt Lt. B. Ramesh et Flying Officer Naresh menaient la course et étaient censés atterrir à Sonam. Flt. Lt WVR Rao et Flying Officer Suresh Nair, dans le second Guépard, devaient atterrir à Amar, pas très loin de Sonam.

Rao se souvient que ce jour soit un peu plus chaud que d’habitude à environ 10 degrés, élevés pour le glacier, mais compréhensibles dans les mois d’été. “A ces hauteurs, lorsque la température dépasse de 5 degrés, le ‘L’altitude de la densité’ à Amar et Sonam est en fait près de 23.000 pieds, la limite ultime à laquelle ces hélicoptères peuvent et doivent voler. Mais dans ces conditions, nous pourrions porter à peine 5 kg de charge sur le Cheetah. La montée en température peut avoir un tel impact sur la capacité de charge des hélicoptères,” il se souvient.

Vous pouvez également commander ici.

Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf − cinq =