LA CROISSANCE ET LE DÉVELOPPEMENT

LA CROISSANCE ET LE DÉVELOPPEMENT

IAAF "Introduction à la théorie des entraîneurs"

Les enfants ne sont pas seulement des versions plus petites des adultes. Ils ont des besoins et des capacités très particulières. L’un des principaux problèmes dans le sport des enfants est un manque de connaissances de la part des entraîneurs et des parents sur la façon dont les enfants grandissent et se développent. Cette ignorance place des attentes irréalistes sur l’enfant et les amène souvent à abandonner le sport.

Les bons entraîneurs connaissent et comprennent les nombreux changements qui ont lieu de l’enfant à l’adulte et structurent leur encadrement afin de mieux répondre aux besoins de la jeune athlète. Dans les descriptions suivantes dans ce chapitre, il est supposé que les enfants reçoivent de bons niveaux de nutrition. la nutrition et la maladie restreinte seront tous deux une incidence sur la façon dont un enfant grandit et se développe. Ceci doit être pris en compte par l’entraîneur au moment de décider des besoins de l’enfant.

Les modèles de croissance – changements dans la taille

&# 9679; La croissance rapide pendant la puberté

&# 9679; ralentissement progressif de la croissance à l’adolescence jusqu’à la taille adulte est atteinte

Les deux sexes sont de forme et de taille comparables pendant la petite enfance et de l’enfance.

Les modèles de croissance – Changements dans Proportions

La tête est proportionnellement grande et les jambes proportionnellement courte pendant l’enfance. A la naissance, la tête est un quart de la longueur du corps par rapport à environ un sixième de l’adulte. Les pattes sont d’environ un tiers de la longueur du corps à la naissance et une moitié chez l’adulte. Du fait que les proportions du corps changent, cela signifie que poussent pas tous les segments du corps par la même quantité.

Les changements dans la taille et la forme du corps sont causées par différents segments en croissance à des moments différents.

Ces changements dans les proportions du corps auront une grande influence sur la façon dont les compétences seront effectuées. Par exemple, les changements dans la taille relative de la tête dans l’enfance affecte l’équilibre du corps pendant le mouvement et la brièveté relative des jambes dans les limites très jeunes exécutant la capacité. Au début des enfants de la puberté ont de longs bras et les jambes. Ils sont mieux adaptés à la course, mais la croissance rapide peut les faire apparaître à être maladroit et d’avoir des difficultés à la coordination.

Poussées de croissance

Lorsque le taux de croissance augmente rapidement, il est appelé une poussée de croissance. La poussée de croissance la plus importante est celle qui se produit à la puberté. Cette poussée produit une augmentation rapide du poids et la hauteur

Le sommet de cette poussée de croissance se produit à environ 12 ans pour les filles et 14 ans pour les garçons. Avant cette poussée de croissance, il n’y a pas de différences importantes entre les garçons et les filles dans le poids et la hauteur. Au cours des poussées de croissance plus de l’énergie de l’enfant est utilisé pour la culture. Les enfants seront facilement fatigués et peuvent ne pas être en mesure de maintenir leur volume ou de l’intensité de la formation habituelle. la formation Lumière stimulera la croissance corporelle si l’enfant a suffisamment d’énergie.

Différences entre garçons et filles

La poussée de croissance et la puberté se produisent à des âges différents pour les filles et les garçons. Les filles commencent habituellement et terminer les étapes de la puberté et de l’adolescence plus tôt que les garçons. Les différences caractéristiques entre les garçons et les filles se produisent à la puberté en réponse aux changements dans les hormones produites par le corps. Typiquement, cela se traduit par des épaules plus larges et peu de changement dans la largeur de la hanche chez les garçons et les hanches plus larges et peu de changement dans la largeur des épaules chez les filles. Ces changements affectent la façon dont les garçons et les filles se déplacent.

hanches plus larges dans les filles entraînent dans les cuisses étant inclinées vers l’intérieur plus qui change leur action en cours d’exécution. Cela peut être très frustrant et difficile pour l’athlète à comprendre. entraîneurs compétents préparent leurs athlètes féminines avant les changements à la puberté. Il peut y avoir une période pour l’athlète quand il y a peu ou pas d’amélioration dans la gestion de la performance. Une fois l’action en cours d’exécution a été adaptée à la nouvelle progression de la forme du corps peut être fait. Cette période d’ajustement peut prendre jusqu’à deux ans. La patience et l’encouragement de l’entraîneur pendant -cette fois sera plus bénéfique à la jeune femme.

Un athlète doit noter toute irrégularité dans le moment de son cycle menstruel et, comme toute irrégularité physiologique, consulter un médecin si nécessaire. Le poids d’une femme fluctue naturellement au cours de son cycle menstruel et cela peut signifier des différences dans la gamme de O.5Kg 3kg. Une bonne communication entre l’entraîneur, l’athlète et les parents peuvent aider à réduire l’anxiété sur ce qui est, un changement biologique naturel dans le corps.

Développeurs précoce et tardive

Chaque enfant se développe à son propre rythme et certains enfants développent plus tôt et un peu plus tard que la moyenne. Pour les garçons et les filles de l’âge au sommet de la plus grande poussée de croissance se produit fréquemment jusqu’à deux ans avant ou après l’âge moyen.

Structure de l’Organe

Ces zones de croissance dans l’os sont la partie la plus faible de l’os. Ils peuvent être facilement blessés par une force soudaine ou une force répétée. forces légères peuvent stimuler la croissance osseuse, mais les forces excessives peuvent causer des dommages et avoir des effets graves à long terme.

Rebondissement, lancer vigoureuse répétée et l’utilisation des poids doit être évitée pendant les périodes de croissance rapide. Une fois que le corps cesse de croître les régions de croissance deviennent os et ne sont plus les points faibles.

Les enfants et l’exercice

Les enfants ne tolèrent pas l’exercice ainsi que les adultes. Ils sont beaucoup moins conscients de leurs limites réelles. Les enfants ne respirent pas aussi lentement ou aussi profondément que les adultes. La moyenne enfant de six ans respire dans 38 litres d’air pour obtenir un litre d’oxygène. La moyenne de 18 ans n’a besoin que de respirer 28 litres d’air pour obtenir un litre d’oxygène. Cela signifie que le plus jeune l’athlète le plus difficile leur corps doit travailler pour fournir l’oxygène leurs muscles ont besoin.

Le corps a trois systèmes d’énergie. Deux d’entre eux sont anaérobie, sans oxygène, et l’autre est le système aérobie, en utilisant de l’oxygène. Avant que les enfants de l’adolescence obtiennent une plus grande proportion de leur énergie à partir du système aérobie que les adultes. En général, les enfants sont mieux stables, des exercices prolongés. Les changements physiques pendant et après la puberté amélioreront leurs capacités anaérobies. Le montant de cette amélioration permettra de décider quel événement ou de la distance est le meilleur pour un jeune athlète.

Implications pour l’entraîneur

&# 9679; Pensez à des stades de croissance plutôt que les âges

&# 9679; Pensez comment les changements dans les proportions physiques auront une incidence sur la performance

&# 9679; Aider les enfants à comprendre les changements qui ont lieu dans leur corps

&# 9679; Encourager les compétences d’apprentissage pour tous vos athlètes, les développeurs en retard pourraient être très réussie tard

&# 9679; Ne pas utiliser des exercices qui mettent une force excessive sur les régions de croissance osseuse pendant les périodes de croissance maximale

&# 9679; Un poids de vide avant l’adolescence

Vous pouvez également commander ici.

Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − trois =