Quelle est la relation entre le Conseil des ministres avec le gouverneur de l’État

Quelle est la relation entre le Conseil des ministres avec le gouverneur de l'État

Conseil des ministres et le gouverneur

Le Conseil des ministres a une relation étroite avec le gouverneur. Selon la constitution, il y aura un Conseil des ministres présidé par le ministre en chef à l’aide et à conseiller le gouverneur. Le gouverneur nomme le Premier Ministre et d’autres ministres sont également nommés par lui sur la recommandation du ministre en chef. Il est également écrit dans la constitution que les ministres resteront en fonction durant le plaisir du gouverneur. Il donne l’impression que le gouverneur peut nommer quelqu’un comme le ministre en chef et ministre. Le gouverneur est pas lié par l’avis du ministre en chef et son Cabinet et le Cabinet est complètement sous son contrôle.

Le gouverneur est pas libre de nommer qui que ce soit en tant que ministre en chef et ministre. Le gouverneur nomme seulement que personne que le ministre en chef qui est le chef du parti majoritaire à l’Assemblée législative. Les autres ministres sont nommés par le gouverneur sur la recommandation du ministre en chef. Il est le ministre en chef qui distribue les ministères parmi les ministres et non gouverneur. Les Guides ministre en chef et superviseur du travail des différents ministres.

Le gouverneur ne peut pas supprimer le Conseil des ministres du bureau. Le Conseil des ministres continue à rester en fonction même si le gouverneur est pas heureux avec son travail. Le Conseil des ministres peut être démis de ses fonctions que si la majorité des membres de la législature aller contre elle. Le gouverneur fait tous les rendez-vous importants sur l’avis de son Conseil des ministres. Il exerce ses pouvoirs judiciaires sur l’avis du Conseil des ministres.

Le gouverneur peut également agir de façon indépendante dans certaines matières. Le gouverneur agit en l’état en tant qu’agent du gouvernement central. Il est de son devoir de voir que la loi et l’ordre du gouvernement central est entièrement réalisée dans l’état. Quand aucun parti gagne la majorité absolue à l’Assemblée législative de l’État ou le parti majoritaire ne parvient pas à élire son chef, le gouverneur peut nommer le ministre en chef de son choix. Si la machine constitutionnelle échoue dans l’état ou il y a une possibilité de l’échec du mécanisme constitutionnel de l’Etat, le gouverneur envoie son rapport indépendamment au Président. Il ne consulte pas le Conseil des ministres dans de telles circonstances. Lorsque le Président proclame urgence dans l’état le gouverneur agit en qualité de mandataire du Président et il est pas tenu d’agir sur l’avis du Conseil des ministres. Au cours d’urgence du Conseil des ministres est dissous.

Le ministre en chef est le leader du parti majoritaire à l’Assemblée législative. Tous les autres ministres sont également pris de l’Assemblée législative. Si un étranger est nommé ministre, il doit devenir membre de l’Assemblée législative dans un délai de six mois de ses rendez-vous sinon il devra quitter le bureau. Les ministres participent aux réunions de l’Assemblée législative. Ils introduisent les projets de loi, de participer aux débats et exercer leur droit de vote. La plupart des projets de loi sont introduits par les ministres et tous ceux-ci peuvent être transmis à l’Assemblée législative à laquelle le Conseil des ministres est opposé.

Les réunions de l’Assemblée législative sont convoqués en conséquence à la volonté du Conseil des ministres et la durée des séances peut être augmenté ou diminué selon les souhaits du ministère. Le programme de la législature également prévue par le Conseil des ministres. Le Conseil des ministres reste en fonction durant le plaisir de l’Assemblée législative. Si la majorité à l’Assemblée législative va à l’encontre du Conseil des ministres, il est de démissionner bureau. Mais, normalement, le Conseil des ministres ne fonctionne pas sous le contrôle de l’Assemblée législative plutôt la législature reste sous le contrôle du cabinet. Le Conseil des ministres peut cherche la dissolution de l’Assemblée législative en conseillant le gouvernement et de nouvelles élections sont organisées. Par conséquent, le législateur a toujours peur de sa dissolution et, par conséquent, il agit toujours selon les souhaits du Conseil des ministres.

Vous pouvez également commander ici.

Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × un =