Théorie mathématique des subordonnés – Relation Supérieure

Théorie mathématique des subordonnés - Relation Supérieure

VIRGINIE. Gragicunas, un consultant en gestion française, a analysé les relations de superviseur subordinate- et classé ces relations en trois les types:

(A) Direct simples relations entre la haute et chacun de ses subordonnés individuellement.

(B) Groupe directs Les relations entre le gestionnaire et chacune des combinaisons possibles de ses subordonnés.

(C) Les relations croisées entre chacun des groupes de subordonnés.

Sur la base de l’analyse des relations ci-dessus, Giraincunas a développé la formule mathématique suivante basée sur l’augmentation géométrique dans les complexités de la gestion;

N [(2 n / 2) + (n-1)]

Où, n indique le nombre de subordonnés supervisés.

Sur la base de cette formule, le nombre de relations augmente 490-1080 que le nombre de subordonnés est porté de 7 à 8. Mathématiquement, si:

a = nombre de relations directes simples (supérieur à subordonné) et est donné par (n).

b = nombre de relations croisées (subordonné au subordonné dans les deux sens) et est donné par n (n-l).

c =, le nombre de relations de groupe directs (supérieurs à des combinaisons de subordonnés) et est donné par n (2 n / 2-l).

d = relations de groupe au total (a + b) et est donné par n 2.

e = total des relations directes (a + c) et est donné par n (2 n / 2).

f = total de relations directes et de groupe (t b + c) et est donné par n (2 n 2+ n -1)

Ainsi, le nombre total des relations entre le supérieur et que subordonné sont:

f = n (2 n / 2 + n-1)

Graicunas partit de ce cas très simple pour créer une table représentant le nombre de relations jusqu’à 12 subordonnés. Il a constaté que le nombre des augmentations de subordonnés dernières quatre, la complexité des relations augmente de façon exponentielle.

Cela est dû principalement à une augmentation du nombre de relations de groupe directs créés en ajoutant un cinquième subordonné double à peu près la complexité, l’augmentation de la, plus directe totale traverse les relations de 44 à 100.

Ajout d’un sixième subordonné plus que doubler à nouveau la complexité, l’augmentation du nombre de relations d’environ 100 à 222. Pour 12 subordonnés, le nombre total de relations qui pourraient exiger une attention supérieure « s est une étonnante 24.564.

Ses observations peuvent être présentés sous forme de table:

Types de relations

Vous pouvez également commander ici.

Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − un =